Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesdebsaroundtheworld.com

Le tour du monde d'une famille en camping-car

FOCUS : Yaxchilan

Bonjour à tous !

En fait on attendait ce moment depuis notre arrivée au mexique.

L'idée d'aller voir un véritable site Maya , perdu au fin fond de la jungle.

Accès uniquement en Pirogue après presque 1 heure de route sur un fleuve rempli de superbe Crocodile....

Rencontrer les singes hurleurs et leur laisser nous filer la trouille par leur cris terribles dans cette foret tropicale imprenable....

En bref une aventure complète que nous allons vous présenter maintenant.

Mais pour commencer , la traditionnelle Vidéo , bien plus complète que mes photos à suivre juste après.

 

Localisation....proche de rien !

Localisation....proche de rien !

Cette cité Maya de Yaxchilán fut édifiée dans une boucle en fer à cheval du fleuve Usumacinta.

Elle se trouve dissimulée et toujours ensevelie dans la jungle, dans un endroit encore aujourd'hui inaccessible par voie terrestre.

Jusque dans les années 90, il n’était possible de rejoindre Yaxchilán que par avion, ou alors en effectuant un long voyage par bateau.

Il existe aujourd'hui une route qui longe la frontière avec le Guatemala et qui permet de rejoindre le village de Frontera Corozal depuis lequel partent les lanchas (pirogue à moteur). Le trajet en bateau dure une quarantaine de minutes à l'allée , 1 heure environ au retour.

Les difficultés d’accès à Yaxchilán sont les raisons qui protègent la cité du tourisme de masse, et le voyage obligé par bateau le long du fleuve ajoute davantage encore au charme de la découverte.

La cité impressionne par le nombre et la qualité des inscriptions et des sculptures qui racontent l’histoire de la puissante dynastie des « Jaguars » qui régnaient sur les lieux mais également sur une partie du Guatemala.

La Lanchas , Juan notre guide et une rencontre particulière sur la rive du fleuve....
La Lanchas , Juan notre guide et une rencontre particulière sur la rive du fleuve....
La Lanchas , Juan notre guide et une rencontre particulière sur la rive du fleuve....
La Lanchas , Juan notre guide et une rencontre particulière sur la rive du fleuve....

La Lanchas , Juan notre guide et une rencontre particulière sur la rive du fleuve....

Nous prenons donc la direction de Frontera Corozal , le village le plus proche sur le bord du fleuve.

Et c'est avec "ESCUDO JAGUAR" installé sur le bord du fleuve que nous réservons le bateau ET la présence d'un guide anglophone.

Il est intéressant sur ce genre de site très peu documenté de se faire accompagner pour apprendre un maximum de chose des lieux.

Nous arrivons donc sur place après 40 minutes qui passèrent très vite ! Déjà parce que j'en ai profité pour étancher ma curiosité sur l'empire maya avec Juan, mais aussi parce que le paysage est somptueux et que ce n'est pas tous les jours qu'on traverse la jungle en pirogue sur un fleuve infesté de croco :)

Voilà , on arrive enfin sur les lieux....alors que raisonne de plus en plus la musique d'Indiana dans nos têtes....

 

L'entrée principale
L'entrée principale
L'entrée principale
L'entrée principale
L'entrée principale

L'entrée principale

Une fois sur les lieux on devine l'entrée principale sur le côté de la première pyramide.

C'est assez rare , mais on peut entrer par cette entrée à l'intérieur du bâtiment !

Jungle , fraicheur des lieux et luminosité quasi inexistante : Les lieux sont occupés par des petites chauves souris.

On découvrira l'ensemble des salles de ce bâtiments servant d'entrée à la cité

La vue une fois dos à l'entrée
La vue une fois dos à l'entrée
La vue une fois dos à l'entrée
La vue une fois dos à l'entrée

La vue une fois dos à l'entrée

Nous voici donc dans la rue principale qui amène sur la place principale.

On apprendra beaucoup de chose de Juan.

La première sur les sacrifices des rois de la cité qui contrairement à d'autres civilisations pré-colombiennes se sacrifiaient eux même au dieu.

En effet lors de cérémonie devant l'ensemble de la cité , ils se coupaient la langue très fortement ainsi que les doigts , l'intérieur des mains et quelques partis du tronc pour que leur sang soit donné aux dieux en échange de bonnes récoltes , de pluies abondantes et d'un oeil bienveillant sur la cité et l'ensemble de sa population.

L'effet était double : ils étaient au premier rang de la communication avec les dieux , mais ce sacrifice leur permettaient de paraître encore plus comme les protecteurs de la ville aux yeux de toutes la population qui y assistait.

J'apprendrai de Juan que la reine également se "transperçait" la langue et se coupait l'intérieur des mains , mais la douleur de ce sacrifice était limité par son état de transe provoqué par un type de champignon hallucinogène , celui ci poussant sur les arbres "Chewing gum" ou chiclé....mais c'est une autre histoire !

Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte
Les différentes frises , sculptures et linteau de porte

Les différentes frises , sculptures et linteau de porte

Une des richesses des lieux reste la qualité de ses sculptures.

Certes le temps faisant son oeuvre , dans une jungle pluvieuse et avec une hygrométrie proche des 80% de moyenne annuelle , celles ci sont maintenant peu nombreuses.

Mais celles qui ont survécu grâce à leur exposition vers le sol , ou parce que la roche différente fut plus solide sont MAGNIFIQUE.

On y voit le rôle du jeu de pelote que même les dieux ont plébiscité.

Mais également les cérémonies de rituel sacrifice des rois et des reines.....en bref ces images sont les témoins visuel de ce que je vous expliquait dans le texte précédent.

Les bâtiments de la place centrale
Les bâtiments de la place centrale
Les bâtiments de la place centrale
Les bâtiments de la place centrale
Les bâtiments de la place centrale
Les bâtiments de la place centrale

Les bâtiments de la place centrale

La place centrale est telle qu'elle à été laissé par ses occupants , si les toitures ont intégralement disparues , le reste est debout et on s'imagine déambuler tous le gratin de yaxchilan sur ses rues pavées....

On notera toutefois que l'embarcadère d'époque est toujours en place , Yaxchilan était une place forte du commerce Maya.

 

FOCUS : Yaxchilan
FOCUS : Yaxchilan
FOCUS : Yaxchilan
FOCUS : Yaxchilan

Impressionnant aussi le Temple "33"

L'allée centrale est orienté Est / Ouest.

L'allée menant au temple 33 monte à 45° direction sud.

A 14 heures précise , le soleil passe à travers les 365 niches (il en reste une centaine...) ce qui rend du plus bel effet et qui devait jadis être un véritable calendrier géant pour les moissons , les prières et aussi les sacrifices.

Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !
Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !

Les singes hurleurs qui te mettent l'ambiance de la jungle !

Mais ce c'est bien sa localisation qui fait de cet endroit un endroit à part !

Les bruits de la jungle , son omniprésence , cette verdure de partout.....

Je ne peux que vous envoyer vers la vidéo qui représente très bien les lieux , notamment la présence des "Hurlor" les signes hurleurs qui du haut de leur 80 cm pour une quinzaine de kilos font un bruit ÉNORME.

Difficile de les ignorer.

Il participe pleinement à l'ambiance des lieux et on se régalera à les chercher parmi les branches !

 

Et c'est le moment de repartir !
Et c'est le moment de repartir !
Et c'est le moment de repartir !

Et c'est le moment de repartir !

Mais voila que pointe maintenant la fin de cette aventure.....allez ne soyez pas triste ! On s'est trouvé par bouche a oreille avec des Guatemaltais qu'une cité aussi grande est accessible à cheval à travers la jungle (1 jours aller / 1 jours la bas et 1 jours de retour)

Ce serai notre prochaine "Grosse" aventure mais en attendant place à PALENQUE !

 

YAXCHILAN

YAXCHILAN

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article